Portrait de cyclistes: Béatrice

Voici le huitième portrait de cyclistes consacré à Béatrice après celui de Pantxika & Fred.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Béatrice, j’ai bientôt 60 ans. J’ai récemment emménagé à Narbonne après 25 ans de vie à Toulouse. Je suis maquettiste en bijouterie.

Parle-nous de ton vélo

C’est un vélo de ville que j’ai bien fleuri et qui arbore une tortue sonnette qui a beaucoup de succès ! Ce vélo me permet de faire mes trajets quotidiens ainsi que des balades autour de Narbonne.

Raconte-nous ton histoire de cycliste

J’ai toujours fait du vélo en ville autant à Paris lorsque j’étais jeune qu’à Toulouse et désormais à Narbonne.

Qu’est-ce que tu aimes à vélo à Narbonne et dans la Narbonnaise?

J’apprécie de pouvoir me déplacer pour faire mes activités, notamment à l’espace liberté et faire mes courses aux Halles avec mon vélo caddy ! J’aime également me promener dans Narbonne ainsi que dans ses alentours, notamment dans La Clape, Gruissan, le Canal de la Robine et du Midi.

Qu’est-ce que tu n’aimes pas à vélo à Narbonne et dans la Narbonnaise?

Lorsque je me rends de mon quartier de la Mayolle à l’Espace Liberté, je profite des pistes cyclables, tantôt partagées avec les automobiles, tantôt avec les piétons. Cependant, en dehors de quelques trajets protégés, il n’y a pas assez de pistes réservées aux vélos, ce qui rend certaines situations dangereuses. De plus l’agglomération manque d’accès vers La Clape qui soient sur des routes peu fréquentées.

Un dernier mot ?

Le vélo est un déplacement urbain du futur, la ville se doit de préparer cette transition des mobilités.

Si toi aussi tu souhaites avoir ton portait sur notre site, tu peux envoyer un mail à carmen@velocite-narbonne.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *